Pollution de l’air : la réponse d’Anita Charrieau, candidate de la liste « La Roche est à Vous »

L’association Vendée Ecologie s’est engagée à publier la réponse des candidats yonnais aux élections municipales suite à son interpellation concernant la pollution de l’air. Voici la réponse d’Anita Charrieau, candidate de la liste « La Roche est à vous » :

Les conditions météorologiques accusent de plus en plus le constat d’un vrai problème climatique.

Nous affirmons que la Terre dans sa globalité tout comme l’eau est notre bien commun.

Pour nous, ce constat est le résultat du « tout productivisme » dans l’intérêt de quelque uns contre l’intérêt de tous.

Ainsi, Si les voitures polluent, c’est aussi le résultat d’une part, d’un étalement urbain incessant se traduisant par le tout bétonnage dans les villes et d’autre part, des entreprises qui produisent sans respecter les règles environnementales.

En conséquence, culpabilisés les gens en reportant les responsabilités sur eux notamment en matière d’usage de la voiture est totalement injustes.

Pourtant des organisations (associations, organisations politiques) au niveau national comme au niveau mondial tirent des sonnettes d’alarme. Toutefois, les Etats et l’Union Européenne préfèrent encore céder aux exigences du Marché et de la finance au détriment de l’intérêt général.

Notre Liste « La Roche est à Vous » se positionne clairement pour infléchir les décisions nationales et agir au niveau local dans le cadre de notre programme.

Au niveau national :

- Intervenir au niveau national pour d’une part réintégrer un vrai service public des transports en commun avec la SNCF (aussi bien pour le transport de voyageurs que les transports de marchandises) en réfléchissant au développement de liaisons entre les lieux de production et les lieux de transport notamment avec la mise en place notamment du ferroutage avec pour double objectif la sécurité routière, une amélioration des conditions de travail des professionnels de la route et une baisse de la pollution.

- Imposer aux entreprises des investissements dans la recherche pour lutter contre la pollution que ces mêmes entreprises génèrent tant dans l’air que l’eau ou la terre.

Au niveau local :

Notre programme propose

1 – l’arrêt du tout bétonnage en contrôlant le développement de l’immobilier productiviste afin de garder des espaces de culture sur notre territoire ainsi que des espaces naturels avec une gestion public par la création d’un service municipal de la gestion du patrimoine naturel et des paysages.

2 – La création d’une régie de transport urbain chargée de revoir le plan de circulation et la mise en place de la gratuité permanente des transports. Pour ce faire, la mobilisation maximale du versement transport doit être utilisée car les entreprises doivent contribuer aussi à la chose publique dans la mesure où les gens utilisent majoritairement leur véhicule pour travailler et non pour leurs loisirs. Ce n’est donc pas eux que l’on doit montrer du doigt ni à eux de payer le prix de la pollution générée.

3 – Le plan de circulation sera mis en accord avec l’ensemble des autres modes de déplacement en mettant là aussi des aménagements routiers adaptés à ces modes de transport particulièrement exposés au risque d’accident.

4 – Enfin, nous proposons de gérer dans le cadre d’un service public les déchets générés aussi bien par les ménages que par les entreprises. En effet, le traitement et l’élimination des déchets génèrent aussi une pollution conséquente.

De manière globale, notre liste considère que notre Terre, notre Ville doit satisfaire prioritairement le bien commun et non des intérêts privés, c’est pourquoi ces problématiques relèvent de la chose publique donc de régies publiques. »

 Anita Charrieau

Pour la liste « La Roche est à Vous »

Les commentaires sont fermés.